La guerre en dentelle
Désigne, dans le domaine militaire, une guerre de convenance entre chefs faite de politesse, de courbettes, de palabres afin d’éviter l’affrontement. Les officiers supérieurs des camps adverses se faisaient des politesses au point d’inviter l’autre camp à tirer le premier.
L’origine de cette expression remonte au XVIIIe siècle, époque où les guerres précédentes étaient considérées « en dentelles » en comparaison de celles s’étant déroulées pendant la révolution.
Faire dans la dentelle
Avoir le sens des nuances, faire des distinguos subtils par rapport au travail fin et délicat qui est demandé pour la réalisation d’une dentelle.
Mais, à contrario « ne pas faire dans la dentelle » c’est être franc et sans délicatesse, désigne une personne peu raffinée. Cette expression est la plus utilisée et pourrait être comparée à celle désignant un éléphant dans un magasin de porcelaine !